Le Lycope de Louis Herboristerie

Publié le : 08/04/2021 - Catégories : Conseils de votre herboriste

Le Lycope sur l'herboristerie Louis

Tout savoir sur le lycope, Lycopus europeaus

Le lycope est une plante traditionnelle de la pharmacopée européenne et de l'herboristerie, dont la mauvaise réputation a longtemps été liée à ses propriétés tinctoriales.

Cette herbacée de la famille des Lamiacées donnait en effet une teinture noire, associée à des croyances ésotériques. Aujourd’hui, les vertus médicinales du chanvre d’eau sont parfaitement connues, le lycope étant notamment pour l’hyperthyroïdie un traitement naturel efficace. 

Le lycope européen : origine et histoire de ce traitement naturel de l’hyperthyroïdie

Si certains lycopes possèdent des propriétés gustatives avec consommation de leur partie charnue comme légume, le Lycope européen n’a jamais constitué une plante alimentaire ou aromatique. 

Originaire naturellement d’Europe et d’Asie, le Lycope d'Europe a traversé l'océan Atlantique au début du XXème siècle, pour s’installer sur le continent américain.

On la rencontre ainsi désormais dans la région des Grands Lacs en Amérique du Nord (USA et Canada), et au Brésil, le long des cours d’eau.

Cette herbacée a toutefois été cataloguée comme plante potentiellement invasive, avec la crainte qu’elle supplante les espèces locales de Lycopes.

Il est vrai que le Lycope est porteur d’une mauvaise réputation ancestrale, qui remonte à la nuit des temps.

Son suc sert en effet à faire une teinture noire, très puissante, qu’on a longtemps associée à l’image de la mort ou de puissances occultes. Il suffisait de laisser infuser ses feuilles, pour teindre facilement en noir la laine et les textiles.

Mais les diseurs de bonne aventure avaient aussi l’habitude de s’enduire le visage avec ce suc teintant, pour se faire passer pour des étrangers exotiques porteurs de dons quasi-surnaturels. C’est probablement cette habitude qui a d’ailleurs donné le nom anglais de la plante, l’herbe des gitans ou Gypsywort.

Ces mauvaises habitudes et ces croyances sont désormais oubliées, pour ne retenir que l’effet bénéfique du Lycope, notamment sur le fonctionnement de la glande thyroïde.

Le lycope européen : description botanique et répartition géographique

Appelée encore Marrube d’eau, Chanvre d’eau, Pied-de-loup ou Lance-du-Christ, le Lycope européen (Lycopus europaeus) doit son nom français à deux mots grecs, lykos, le « loup » et pous, le « pied ». 

Les anciens voyaient dans la forme de ses feuilles une analogie avec une patte de loup… avec il est vrai beaucoup d’imagination !

C’est une plante dicotylédone de l’ordre des Lamiales et de la famille des Lamiacées.

A quoi ressemble le Lycope européen ?

Le Lycope se présente comme une plante herbacée vivace, mesurant 30 à 100 cm de haut, avec une tige dressée et ramifiée

Cette tige est ronde à carrée, pleine, à surface cannelée.

Son sillon sur chaque face est d’ailleurs assez caractéristique et aide à la reconnaître facilement.

Les feuilles sont de type simple, ovale et de forme pétiolée avec une base en coin 

et un limbe très mince. Le contour extrêmement denté de ces feuilles n’est pas sans  évoquer un peu les feuilles de Chanvre (Cannabis sativa), d’où le surnom parfois utilisé de Chanvre d’eau, le Lycope poussant sur des sols humides.

La floraison du Lycope commun se fait entre les mois de juillet et de septembre.

Elle se caractérise par de petites fleurs blanches tachetées de rouge, dépourvues de pédoncule. Elles se reconnaissent notamment à leur calice velu constitué de quatre étamines soudées à la corolle, dont les deux inférieures sont plus grandes que les deux supérieures. 

Le pistil se prolonge par un style unique et un stigmate bifide.

C’est une petite fleur mellifère, appréciées des abeilles.

Où trouver le lycope européen ?

Comme l’indiquent ses différents surnoms, le Lycope est une plante se développant principalement dans les biotopes des zones humides, comme les tourbières et les terrains de type marécageux. On la retrouve par exemple fréquemment dans le marais poitevin.

On la trouve aussi près des étangs ou des rivières, perdue au milieu des roseaux ou au pied des saules ou des peupliers, que ce soit à la lumière ou en zone ombragée.

La carte de l’Inventaire national du Patrimoine Naturel (INPN) permet de voir la répartition du Lycope sur le territoire français, afin de voir s’il y en a dans votre région.

Le lycope européen : composition et principes actifs

Le Lycope ou Pied-de-loup est riche en principes phytochimiques actifs, localisés essentiellement dans ses parties aériennes. Il s’agit essentiellement de tanins, de polyphénols, de lycopène, de terpènes, de magnésium ou de résine.

L’acide lithospermique est le principal ingrédient actif, responsable des propriétés médicinales majeures de cette lamiacée sur l’hyperthyroïdie de la femme ou de l’homme.

Le lycopene

Le lycopène est un anti-oxydant naturel, proche des carotènoïdes comme la vitamine A. Un antioxydant a pour principale propriété de neutraliser les radicaux libres se formant lors du stress oxydatif cellulaire. Si on en retrouve des traces de lycopène dans le lycope, elles sont toutefois anecdotiques pour procurer un effet médicinal suffisant. Pour bénéficier de l’effet antioxydant des lycopenes préconisé par de nombreux cancérologues, notamment sur la prostate, il faut privilégier la tomate ou d’autres fruits rouges.

Les diterpènes

Les diterpènes contenus dans le Lycope sont de deux types, les isopimaranes et l’euroabienol. Ces molécules sont principalement connues pour leur effet anti-inflammatoire et anti bactérien. Elles auraient d’autre part une petite action sur les sécrétions bronchiques.

Les polyphénols

Les principaux composés phénoliques sont l’acide ellagique, l’acide chlorogénique, l’acide caféique et l’acide rosmarinique.

Ce dernier est connu plus particulièrement pour son effet anti-âge et anti oxydant puissant, permettant de neutraliser l’effet délétère des radicaux libres.

On a d’autre part prouvé qu’il avait une fonction deglycante, la glycation (fixation de sucre sur les protéines type réaction de Maillard) étant un facteur majeur du vieillissement cellulaire ou  tissulaire.

Mais le composé phénolique le plus important du Lycope reste encore l’acide lithospermique, une molécule polycyclique constituée de 3 molécules d’acide caféique. S’il est chimiquement proche de l’acide rosmarinique, l’acide lithospermique s’en écarte pourtant par ses propriétés médicinales plus spécifiques. 

L’acide lithospermique possède en effet de nombreux effets, qui expliquent son rôle majeur comme médicament naturel de la thyroïde.

Il intervient notamment avec un effet inhibiteur sur l’axe hypothalamo - ante-hypophysaire, qui est le grand mécanisme régulateur du système endocrinien.

Le lycope : propriétés médicinales et indications

La particularité du Chanvre d’eau est d’être riche en principes actifs, qui agissent en synergie : l’effet de l’extrait total de plante est alors supérieur à l’addition de chacun de ces principes actifs consommés de manière isolée. Le manganèse par exemple, va optimiser l’action astringente des tanins.

Le lycope est surtout réputé pour ses effets hormonaux, notamment sur la thyroïde et les dysfonctionnements gynécologiques.

Ce n’est toutefois pas un médicament au sens de la loi, son usage devant se voir comme une aide thérapeutique, après avis médical.

Quelle plante pour l’hyperthyroïdie ?

Toute personne affectée d’un trouble de la thyroïde cherche souvent pour l’hyperthyroïdie ou pour l’hypothyroïdie un traitement naturel efficace.

Le lycope est une plante fréquemment proposée pour l’hyperthyroïdie en traitement naturel, de nombreuses études scientifiques démontrant une action pharmacologique.

Ses propriétés antithyroïdiennes ont été prouvées, notamment lorsqu’existent des symptômes végétatifs comme l’accélération de la fréquence cardiaque (tachycardie hyperthyroïdienne).

L’acide lithospermique diminue les taux sanguins de thyroxine T4 et de TSH, par un effet antagoniste. Il présente donc un grand intérêt pour combattre les effets d’une hyperthyroïdie ou pour accompagner le traitement d’une maladie de Basedow (hyperthyroïdie d’origine auto-immune).

Les acides rosmarinique, chlorogénique et ellagique viennent par ailleurs potentialiser cette action, en inhibant aussi le métabolisme de la glande thyroïde, contribuant à une action synergique sur les symptômes de l’hyperthyroïdie.

Notez par ailleurs que le Lycope peut aussi se donner aux chiens et aux chats, ces derniers étant fréquemment touchés avec l’âge par des hyperthyroïdies.

Chez le chat, elles se manifestent essentiellement par de la tachycardie, de la boulimie, de la diarrhée et de l’amaigrissement. Un dosage sanguin de thyroxine permet de confirmer le diagnostic par un vétérinaire d’hyperthyroïdie féline.

Quelle plante pour les bouffées de chaleur ?

L’action du lycope sur l’axe hypothalamo-ante-hypophysaire va aussi porter sur les hormones régulant la sécrétion des hormones sexuelles, avec un effet anti-gonadotrope sur les stéroïdes sexuels (oestrogènes, androgènes et progestérone). Cette action est due notamment à une inhibition des hormones LH et FSH, qui régulent la sécrétion hormonale des gonades.

C’est pourquoi le Lycope européen est proposé comme traitement de phytothérapie pour accompagner les troubles du cycle menstruel, les troubles de la ménopause ou les mastopathies non cancéreuses, sous surveillance médicale

De même qu’il est très efficace sur les troubles végétatifs de l’hyper-thyroïdie, le Lycope dévoile toute son efficacité sur les troubles végétatifs de la ménopause, et tout particulièrement les bouffées de chaleurs.  

Quelles sont les autres vertus médicinales du Lycope européen ?

En dehors de ces effets hormonaux, le Lycope a d’autres effets bénéfiques sur l’organisme humain :

-effet favorable sur la diurèse et le fonctionnement des reins, avec augmentation de la clearance de la créatinine et diminution du taux sanguin d’urée;

-effet vaso-dilatateur et hypotenseur, par inhibition du système rénine-angiotensine de l’appareil rénal ;

-effet hypo-uricémiant (goutte) par inhibition de l’enzyme xanthine-oxydase ;

-effet anti-bactérien.

Par ailleurs, le Lycope possède une action ciblée sur l’appareil digestif, grâce à sa concentration en tanins aux effets astringents.

Non seulement, le Marrube d’eau stimule la sécrétion des sucs digestifs et des enzymes de la digestion (suc salivaire, suc gastrique, suc intestinal), mais en plus il procure une activité anti-inflammatoire sur la muqueuse intestinale. Ses tanins possèdent effectivement un effet absorbant, liant et protecteur, d’où un intérêt du Pied de loup sur les diarrhées, en particulier quand elles sont d’origine inflammatoire ou fonctionnelle.

Le lycope : contre-indications et interactions médicamenteuses

Avant de prendre un produit de phytothérapie aussi efficace que le Lycope, il est toujours conseillé de demander l’avis de son médecin traitant.

Celui-ci doit vous confirmer l’absence d’effets secondaires ou de contre-indications.

Le lycope est contre-indiqué dans les dysfonctionnements de la thyroïde marqués par une hypothyroïdie, une carence en iode ou un myxœdème, en raison de son action inhibitrice sur la sécrétion de T4. Il n’est pas utile par ailleurs sur les goitres non fonctionnels.

Le lycope est aussi contre-indiqué lors de grossesse ou d’allaitement, compte tenu de son effet anti-gonadotrope et anti-prolactine. 

Il n’est pas conseillé lors de cancers hormono-dépendants.

C’est aussi une plante à éviter pour toute femme suivant un traitement de procréation assistée.

Le lycope est enfin contre-indiqué chez les sujets épileptiques, car il contient une petite quantité de sesquiterpènes, connus pour avoir dans certains cas un effet convulsif.

Le lycope européen : comment l’utiliser comme médicament naturel de la thyroïde ?

Pour bénéficier des vertus médicinales du Lycope européen sur l’hyperthyroïdie, il faut utiliser uniquement les parties aériennes du Lamiacée, à savoir la tige, les feuilles ou plus rarement les fleurs. Ces différentes parties peuvent être consommées fraiches ou séchées. S’il existe des gélules à base de lycope, l’utilisation par voie orale est préférable sous forme liquide, soit en infusion, soit avec une teinture mère de qualité herboristerie.

Le jus frais se heurte souvent à un problème d’approvisionnement.

Utilisation sous forme d’infusion de lycope

La tisane ou infusion est une forme classique de phytothérapie, permettant d’extraire les principes actifs par dissolution à chaud.

Il convient toutefois d’utiliser des feuilles ou des fleurs séchées de grande qualité, pour être sûr que le processus de séchage ait bien été réalisé dans des conditions optimales, sans rajout de substances toxiques. 

Pour réaliser une tisane de lycope, il faut laisser infuser une dizaine de minutes les feuilles ou les fleurs séchées.

Cette décoction est conseillée notamment pour traiter les troubles hormonaux de type ménopause, en particulier les bouffées de chaleur.

Il est conseillé alors de prendre deux tasses par jour, sachant que cette infusion est assez amère.

Utilisation sous forme de teinture mère de lycope

A la différence de la tisane qui est une extraction aqueuse à chaud, la teinture mère est obtenue en laissant distiller la plante fraiche dans une solution alcoolique.

La solution ainsi réalisée est beaucoup plus riche en principes actifs, avec donc des propriétés médicinales accrues.

C’est pourquoi, il est conseillé de privilégier une  teinture mère de lycope pour traiter naturellement l’hyperthyroïdie. Choisissez de préférence pour la thyroïde une teinture de lycope bio , afin d’être sûr notamment de l’absence de pesticides ou autres perturbateurs endocriniens. C’est particulièrement quand on cherche à réguler par ailleurs d’autres problèmes endocriniens.

Chez Louis-Herboristerie nous vous proposons la Teinture-mère de Lycope BIO du laboratoire Herbiolys : 

Teinture mère de Lycope sur Louis-Herboristerie

Cette plante de la famille des lamiacées est traditionnellement utilisée en cas de dysfonctionnements de la glande thyroïde, notamment lors d'hyperthyroïdie.

A raison de 15 gouttes matin et soir, après le repas, à diluer dans un verre d'eau, en cure de 25 jours.

Si vous êtes enceinte ou allaitante, demandez l'avis de votre médecin. Merci de tenir hors de la portée des jeunes enfants s'il vous plaît. 

Le Lycope peut être utilisé pour votre chat ou votre chien, seulement avec l'accord de votre vétérinaire.

Le Lycope peut être donné à un chat, sauf avis contraire du vétérinaire, à raison d'une goutte par kilo/jour, en 2 prises. (ex: 2kg = 2 gouttes par jour)

Cet extrait de plante bio, fraîche et non surgelée, est mis en macération dans des bonbonnes en verre directement sur les lieux de cueillette (France). 

Découvrir la teinture mère de lycope sur le site de Louis-Herboristerie

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)