Arnica Montana de Louis herboristerie

Publié le : 06/07/2021 - Catégories : Les plantes de l'herboristerie

Arnica Bio sur le site de Louis-herboristerie

Nom commun : Arnica

Nom latin : Arnica Montana

Famille : astéracées

Parties utilisées : fleurs, tige et rhizomes

Principes actifs : lactones sesquiterpéniques, flavonoïdes, huile essentielle, polysaccharides et mucilage.

Plante vivace aromatique de montagne, l’Arnica pousse principalement dans les pâturages d’Europe, de Sibérie et d'Amérique du Nord. Cette plante, principalement montagnarde, pousse à l’état naturel, à une altitude comprise entre 600 et 2 400 mètres, sur des sols riches et non calcaires. Elle préfère les terres un peu acides et pauvres en éléments nutritifs, telles que les terres de bruyère, et qui contiennent de la silice. L’Arnica possède des feuilles duveteuses en forme d’œuf et des fleurs de couleur jaune-orange. La plante d'Arnica peut mesurer de 20 à 50 centimètres de hauteur. Ses fleurs sont ramassées en France pendant la saison estivale. Quant aux rhizomes, il faut attendre que la plante soit fanée pour les récolter dans le courant de l'automne.

Découvrir l'Arnica (usage externe) sur le site de Louis herboristerie

Quelle est l’histoire de l’Arnica Montana ?

Cette plante herbacée vivace de la famille des astéracées, que l’on nomme également le « tabac des Vosges », « herbe aux chutes », « herbe vulnéraire » ou encore « quinquina des pauvres » est enregistrée dans la liste des plantes médicinales de la Pharmacopée populaire française. L’arnica des montagnes fleurit dans les régions montagneuses et plus spécifiquement dans le massif vosgien du Markstein. Sa cueillette qui ne dure que 3 jours a lieu bien souvent à la fin du mois de juin ou début juillet

Par le passé, les médecins employaient l'arnica en usage interne, tel un stimulant, pour combattre la fièvre ou en diurétique. Cette plante fut ainsi prescrite tant comme antispasmodique pour lutter contre les tremblements nerveux, et les contractures musculaires que pour ses propriétés vivifiantes, utiles dans certains types de paralysie. Si l’arnica se révèle être un excellent anti-infectieux, sa toxicité limite toutefois énormément son utilisation par voie interne. Les recherches réalisées sur le sujet indiquent en effet, que certaines substances contenues dans l'Arnica rappellent (de façon très modérée), celles de la strychnine. Ainsi, l’administration par voie orale de doses médicinales trop importantes peut rapidement entraîner l'apparition de symptômes comme des nausées, des vomissements, des douleurs abdominales et des vertiges. Une absorption excessive engendrerait des troubles d’une extrême gravité tels que des convulsions, des délires ou des hémorragies, dont l'issue pourrait être fatale.

C’est pourquoi, si le poète allemand Goethe buvait des tisanes à base d'Arnica pour soigner ses angines, l’Arnica est désormais utilisée uniquement par voie externe, exception faite de sa forme homéopathique.

Ces produits sont uniquement utilisés en application locale, afin de soulager les ecchymoses, les hématomes, les contusions sans plaies et les autres traumatismes mineurs causés par un choc.

Quelles sont les parties de l’Arnica Montana utilisées ?

À des fins médicinales, pour préparer les extraits et les teintures mères (solutions hydro-alcooliques issues d'un mélange de fleurs fraîches d’Arnica et d'alcool), ce sont les fleurs séchées d‘Arnica (Arnicae flos) qui sont utilisées en herboristerie, et en phytothérapie en général, mais aussi la partie aérienne fleurie fraîche (Arnicae herba), la plante entière fleurie fraîche (Arnicae planta tota) et les rhizomes (Arnicae radix). 

Quels sont les bienfaits de l’Arnica Montana ?

L’Arnica Montana contient une forte concentration de molécules actives qui lui confèrent de nombreux bienfaits. Anti-inflammatoire par excellence, l’application d’Arnica accélère la résorption des contusions, atténue les douleurs liées à l’arthrose, permet d’améliorer la circulation sanguine et s’avère être un analgésique puissant pour lutter contre les douleurs causées par des traumatismes ou des chocs.

L'usage externe de l'Arnica Montana est inscrit dans les pharmacopées européennes pour son action anti-irritante, pour traiter la douleur et les inflammations découlant de traumatismes bénins tels que les contusions, les ecchymoses, les hématomes, les insuffisances veineuses, les phlébites superficielles, les bleus et les foulures articulaires... 

Les sportifs utilisent régulièrement, en application locale, le macérât huileux d'Arnica pour ses effets apaisants et réchauffants.

Sous quelles formes utiliser l’Arnica Montana ?

L’Arnica Montana peut être utilisé sous différentes formes galéniques en phytothérapie (sauf avis contraire de votre médecin, en usage externe uniquement) :

  • Crèmes, gels, baumes et pommades
  • Onguents  
  • Teintures mères de capitules d‘Arnica
  • Sticks 
  • Infusions pour compresses de Arnicae flos (usage externe en application directe)
  • Huiles végétales

Comment utiliser l’Arnica ?

L'Arnica s'utilise uniquement par voie externe, sous forme de crèmes, de pommades, d'onguents, de teintures-mères ou d'huile de massage. La seule utilisation par voie interne vise les préparations homéopathiques, commercialisées en pharmacies.

Il existe différents produits pour traiter les lésions traumatiques ou inflammatoires comme les rhumatismes, les piqûres d'insectes, les dermatoses ou les phlébites superficielles :

  • Les infusions 

Laissez infuser, pendant environ 15 min, 10 g de fleurs séchées d’Arnica, dans 100 ml d'eau bouillante. Laissez tiédir, puis appliquez une compresse imbibée de tisane d’Arnica sur les zones concernées, 2 à 3 fois/jour (sauf avis contraire de votre médecin, en usage externe uniquement).

L'herboristerie Louis vous recommande les fleurs d'Arnica Bio : 

Fleurs d'Arnica Bio sur le site de Louis-herboristerie

Les fleurs d'Arnica s'utilisent en usage externe uniquement, et ne doivent pas être appliquées sur une plaie ouverte. Afin de réaliser un macérât huileux d'Arnica, il est recommandé de placer environ 20 grammes de fleurs d'Arnica dans 200ml d'huile végétale, le bocal doit ensuite être fermé, et il conviendra de faire macérer 3 semaines en agitant le bocal chaque matin. Pour finir, il vous suffira de filtrer la préparation à l'aide d'un filtre à café afin d'obtenir votre macérât. 

Découvrir les fleurs d‘Arnica Bio sur le site de Louis Herboristerie

  • Le macérât huileux ou l'huile végétale

L'huile végétale d’Arnica contient une très faible teneur d’huile essentielle d’Arnica. Traditionnellement utilisée en aromathérapie, elle peut être appliquée en massage sur les zones douloureuses, en effectuant des mouvements circulaires. L’huile végétale d’Arnica permet de soigner les douleurs musculaires, les raideurs articulaires, d’apaiser les douleurs liées aux entorses et d’atténuer les hématomes. 

Pour soigner les migraines liées à l’arthrose cervicale et aux tensions musculaires associées, vous pouvez masser votre nuque avec un mélange composé à 10 % d‘HE de lavande officinale (Lavandula officinalis) et à 90 % d’huile végétale d’arnica. Pour augmenter l’effet antalgique arthrosique, ajoutez 1 à 2 gouttes d’HV de gingembre (Zingiber officinale) ou d’HE de genièvre (Juniperus communis). À appliquer 2 à 3 fois/jour sur la zone concernée, sauf avis contraire de votre médecin et en usage externe uniquement.

Découvrir l'huile végétale d'Arnica Bio sur le site de Louis-herboristerie

L'herboristerie Louis vous recommande le macérât huileux d'Arnica Bio - Herbes et Traditions : 

Macérât huileux d'Arnica bio sur le site de Louis-herboristerie

Le macérât huileux d'Arnica bio du laboratoire herbes et traditions possède des propriétés calmantes, anti-inflammatoires, réparatrices et apaisantes. En herboristerie il est traditionnellement utilisé pour soigner les coups et les bleus. Ce macérât est destiné à un usage externe uniquement, le contact avec les yeux ou les muqueuses doit être évité. En application, à raison d'une noisette de macérât en massage sur le visage jusqu'à pénétration complète, matin et/ou soir. 

Découvrir le macérât huileux d'Arnica bio sur le site de Louis-herboristerie

  • Les crèmes et les pommades

Les crèmes et les pommades à base d'Arnica peuvent être utilisées pour leurs effets anti-inflammatoires sur des lésions traumatiques telles que les contusions, les foulures, les hématomes afin de soulager les affections bénignes inflammatoires. 

Appliquez l’Arnica en crème ou en pommade, sur la zone visée aussitôt après le choc. Massez légèrement et renouvelez l’application 2 à 3 fois/jour (sauf avis contraire de votre médecin et en usage externe uniquement).

L'herboristerie Louis vous recommande la pommade à l'Arnica de Weleda : 

Pommade Arnica du laboratoire Weleda sur le site de Louis-herboristerie

Cette pommade peut être utilisée pour les adultes et les enfants à partir de 9 mois, en usage externe uniquement, l'application ne doit pas être faite sur une plaie ouverte. En cas d'allergie aux astéracées, ne pas utiliser cette pommade, 

Découvrir la pommade Coups, Chocs et Chutes à l'Arnica de chez Weleda sur le site de Louis Herboristerie

  • Les gels 

Il est possible d’utiliser de l’arnica sous forme de gel, uniquement en usage externe. La posologie recommandée est alors de 1 application cutanée sur la zone concernée, 2 à 3 fois/jour. Faites pénétrer le gel en massant légèrement.

L'herboristerie Louis vous recommande le gel à l'Arnica pour les sportifs de Weleda : 

Gel Arnica pour les sportifs du laboratoire Weleda sur le site de Louis-herboristerie

Ce gel ne convient pas aux enfants de moins de 3 ans, il est destiné à un usage externe uniquement, et ne doit pas être appliqué sur une plaie ouverte. 

Découvrir notre gel pour sportifs Bleus et Coups à l’Arnica de chez Weleda sur le site de Louis Herboristerie

  • Les teintures-mères

Les teintures-mères d’arnica contiennent de l’alcool à 50°. De plus, si l’application d'Arnica est déconseillée sur une plaie ouverte, la teinture appliquée sur une peau écorchée peut s’avérer particulièrement douloureuse. C’est pourquoi, pour l’emploi externe sur une plaie, l’Arnica doit être remplacé par du Calendula ou de l’Echinacea. 

Pour utiliser de la teinture d‘Arnica, appliquez des compresses imbibées et diluées 5 fois dans de l’eau claire, sur les hématomes et les œdèmes, plusieurs fois par jour (sauf avis contraire de votre médecin).

Attention : En cas de contact entre la teinture-mère d’arnica et les muqueuses de la bouche ou des yeux ou de la bouche, veuillez rincer immédiatement et abondamment à l’eau claire. En usage externe uniquement.

Découvrir la teinture-mère Coups et chocs à l’Arnica montana de chez Ladrôme sur le site de Louis Herboristerie

Quelles sont les contre-indications avec l’Arnica Montana ?

L’Arnica ne doit en aucun cas être appliqué sur des plaies ouvertes, car il peut s’avérer extrêmement toxique. Son usage doit toujours être contrôlé par un médecin.

L'usage de produits de phytothérapie à base d’arnica est déconseillé aux personnes allergiques aux plantes de la famille des astéracées telles que la camomille, le pissenlit, l’échinacée, l’armoise…

Une application préalable d‘Arnica sur une petite zone permet de dépister d'éventuelles allergies comme des rougeurs, des démangeaisons, un œdème…

Si certains conseillent de limiter l’usage de l’arnica aux enfants de plus de 3 ans, d‘autres stipulent que l’application locale chez les enfants n’est autorisée qu’à partir de 12 ans. Quoi qu’il en soit, nous vous conseillons de demander l’avis de votre médecin avant son utilisation. 

L’application d’Arnica est contre-indiquée chez les femmes enceintes ou allaitantes (l’Arnica possédant des propriétés stimulantes sur les contractions utérines). Il est également déconseillé d’appliquer de l’arnica près des mamelons. 

L’arnica ne doit pas être utilisé sur une plaie ouverte, et doit être utilisé en usage externe uniquement. 

Dans le cas d’une utilisation d’Arnica sous la forme de teinture-mère ou d’extraits, il convient de se montrer très prudent et de ne jamais les utiliser par voie interne et de les réserver à de rares occasions. 

Quelles sont les effets indésirables de l’Arnica Montana ?

L’application prolongée d'Arnica peut, chez certaines personnes, provoquer des effets secondaires comme une irritation de la peau se traduisant par des rougeurs, des démangeaisons, de l’eczéma, des vésicules ou des pustules. Également, il est déconseillé de s'exposer au soleil après l'application d'huile végétale d’Arnica ou de crème à base d'Arnica. Enfin, l’ingestion accidentelle de produits à base d’Arnica, peut également provoquer des troubles du rythme cardiaque, des diarrhées et des problèmes respiratoires.

Quelles sont les interactions possibles de l’Arnica avec les plantes médicinales ?

L’Arnica peut être combiné avec d‘autres huiles essentielles pour accentuer ses bénéfices. Vous pouvez notamment associer quelques gouttes d’HE de Gaulthérie ou d'Eucalyptus citronné (sauf avis contraire du médecin).

Quelles sont les interactions impossibles de l'Arnica avec les plantes médicinales ?

L'association à des plantes/médicaments anticoagulants, des sels de fer, de plomb ou de zinc est proscrite. 

Comment utiliser l’Arnica Montana ?

Pour savoir comment prendre de l’Arnica, référez-vous aux indications précisées sur les emballages des produits. 

  • En usage externe uniquement

Hématomes et les gonflements : appliquez de l’Arnica en onguent sur les contusions, 2 à 3 fois/jour (sauf avis contraire du médecin et en usage externe uniquement).

Entorses : appliquez un onguent d’Arnica sur l’entorse, jusqu’à pénétration dans l’épiderme et renouvelez 3 fois/jour (sauf avis contraire du médecin et en usage externe uniquement).

Douleurs musculaires : appliquez de l’Arnica en crème ou en onguent, pour limiter les gonflements (sauf avis contraire du médecin et en usage externe uniquement). 

  • En usage vétérinaire

L’Arnica montana est également utilisé en phytothérapie vétérinaire (sous la prescription d'un vétérinaire uniquement) pour :

  • Soulager l’animal d’inflammations aiguës (aux tendons, aux articulations et aux mamelles) 
  • Nettoyer les blessures et les inflammations cutanées légères 
  • Soigner les chocs traumatiques 
  • Diminuer les crampes et les courbatures 
  • Prévenir les douleurs avant l’effort

L'administration de l’Arnica chez les animaux se fait principalement sous forme de granules homéopathiques d'arnica montana 5 CH (uniquement en vente dans les officines ou chez les vétérinaires) ou d’aliments complémentaires (à placer dans la nourriture de l’animal), de gels et de lotions. À savoir que les solutions telles que les pommades sont déconseillées chez les chiens, ceux-ci ayant tendance à se lécher. 

Les espèces animales concernées par ces traitements à base d’Arnica sont multiples : canidés, bovins, ovins, équins, porcins, caprins. 

Une consultation chez le vétérinaire est indispensable avant d’administrer de l’Arnica à votre animal. 

Découvrir Horse-Cox - Articulations et Souplesse des Chevaux de chez AniBio sur le site de Louis Herboristerie

Quel est le point de vue des autorités de santé sur l’utilisation de l’Arnica Montana ?

L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) admet que l’usage de l’Arnica est efficace dans le traitement local contre les douleurs et les inflammations provoquées par de petites blessures ou par des ecchymoses et des hématomes, de même que son utilisation contre les piqûres d’insectes et les phlébite superficielles.

De plus, la Commission E du ministère de la Santé allemand reconnaît que l’utilisation de l’arnica en externe, soulagerait les traumatismes tels que les «hématomes, luxations, contusions, œdèmes dus aux fractures, déchirures musculaires, chocs sur les articulations », mais serait également appropriée pour traiter localement les « piqûres d’insectes, des furoncles, des inflammations de la bouche et de la gorge et dans celui des phlébites superficielles ».

Pour terminer, la Coordination Scientifique Européenne en Phytothérapie (ESCOP) déclare que l'usage par voie externe de l’arnica est efficace « dans le traitement des ecchymoses, des entorses et des piqûres d’insectes ; dans le traitement local des gingivites et des aphtes (sous contrôle médical uniquement) ; en applications, pour soulager les douleurs liées à l’arthrose (rhumatismes) » (source Vidal). 

Où acheter de l’Arnica Montana ?

Vous pouvez acheter de l’Arnica Montana directement sur notre site Internet www.louis-herboristerie.com. Sachez que vous pouvez également vous rendre dans notre boutique, située au 36 rue de la république à Charleville-Mézières, où nous vous accueillerons et vous conseillerons, le lundi de 14h à 19h et du mardi au samedi de 10h à 19h. 

Découvrir l'Arnica sur le site de Louis-herboristerie

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)