Lutter contre les allergies saisonnières avec Louis-herboristerie

Publié le : 11/03/2022 - Catégories : Conseils de votre herboriste , Les partenaires de l'herboristerie , Les plantes de l'herboristerie

Nez qui coule, éternuements, yeux qui pleurent ou gorge qui gratte, les changements de saisons sont aussi, pour certains, synonymes de retour des allergies. Si ce n’est pas une fatalité, les maladies allergiques touchent tout de même aujourd’hui 20 à 25 % de la population (source solidarites-sante.gouv.fr). Plusieurs remèdes proposés en herboristerie peuvent soulager, mais aussi prévenir les symptômes de l’allergie. Précieuses, les plantes s’attaquent au fond du problème, permettant ainsi de diminuer l’intensité et la fréquence des crises.

Découvrez les produits favorisant la lutte contre les allergies sur Louis-herboristerie.com

Qu’appelle-t-on “allergie saisonnière” ?

Par définition, une allergie résulte d’une réaction excessive ou inappropriée provenant du système immunitaire à la suite d’un contact avec une substance étrangère, que l’on appelle “allergène”. Si dans la plupart des cas, ces substances sont sans danger, chez les sujets sensibles, celles-ci peuvent être la cause de réactions de défense, provoquant alors des manifestations allergiques. En l’absence de gène allergique à proprement parler, l’allergie peut être la résultante d’une prédisposition familiale. On parlera alors d’atopie.

Dans le cas d’une allergie saisonnière, la réaction allergique est provoquée par l’exposition à certains facteurs, tels que le pollen, la poussière ou encore, les acariens. Lorsque l’allergène entre en contact avec la peau et/ou les muqueuses de la bouche ou du nez, l’organisme produit des anticorps pour lutter contre celui-ci. À partir de là, des effets indésirables se produisent. 

Symptômes respiratoires, cutanés ou oculaires, voici les signes d'allergie les plus fréquents : 

  • Un écoulement ou à l’inverse, une sensation d’obstruction nasale plus ou moins importante ; 
  • Des crises d’éternuements à répétition, nommées plus communément “rhume des foins” ; 
  • Des quintes de toux ou des difficultés à respirer ; 
  • Des démangeaisons du palais, de la gorge et des yeux ;
  • Des éruptions cutanées telles que de l’eczéma et de l’urticaire.

À savoir : La fréquence des allergies saisonnières aurait doublé en 15 ans dans les pays occidentaux. Celle-ci continue d’augmenter en raison des changements climatiques, mais aussi d’une exposition accrue aux polluants atmosphériques.

Quelles sont les principales causes des allergies saisonnières ? 

On a tendance à penser que le printemps est la saison de toutes les allergies saisonnières. Contrairement à ce que l’on peut croire, les allergologues sont très sollicités tout au long de l’année.

Fenêtres fermées, couvertures empilées, chauffage à fond, l’automne et l’hiver nous poussent à rester confinés chez nous. Entre chaleur et humidité, les conditions sont idéales pour la prolifération des acariens à l’origine de nombreuses allergies, telles que la rhinite allergique et son lot de symptômes. Également, un logement surchauffé et peu aéré constitue le refuge d’autres allergènes d’intérieur, comme la poussière, les squames d’animaux et les moisissures. Et pour ne rien arranger, la saison des infections (rhume, grippe) bat son plein en hiver, ce qui peut amplifier les réactions allergiques. 

Avec l’arrivée des beaux jours, la période entre avril et juin est particulièrement difficile à vivre pour les personnes allergiques aux pollens. Le printemps est la saison où surviennent majoritairement les allergies respiratoires, car c’est à ce moment de l'année que les végétaux produisent du pollen. Cette allergie saisonnière est l’une des allergies les plus fréquentes et concerne près d'un quart des Français. Asthme, rhinite allergique et rhume des foins, les arbres sont notamment les premiers émetteurs de la saison. Parmi les arbres allergisants, on retrouve le peuplier, le bouleau ou encore l’érable. Quant au mois de mai, il inaugure le retour des pollens de graminées, comme le seigle, le blé ou le maïs, responsables du rhume des foins. 

En été, ce sont les pollens issus des herbacées qui s’affairent durant la période estivale. Fortement allergisantes, on retrouve ces plantes aussi bien en ville qu’à la campagne. Parmi elles, l’ortie, l’ambroisie ou le plantain sont susceptibles de causer des réactions allergiques plus ou moins importantes.

Quels sont les gestes à adopter pour prévenir les allergies saisonnières ?

Après avoir identifié les causes possibles de votre allergie saisonnière, il convient de mettre en place certaines mesures simples, surtout au moment des pics, pour prévenir et éviter au maximum son apparition. 

Voici quelques bons réflexes à adopter chez vous : 

Aérer son intérieur

Il est recommandé d’aérer son espace de vie en ouvrant les fenêtres 5 à 10 minutes, deux fois par jour. Pour ce faire, nous vous conseillons plutôt d’aérer tôt le matin et/ou le soir, après la pollinisation. Vous pouvez également vous permettre d’ouvrir vos fenêtres après la pluie, car la quantité de pollens retenue dans l’air est relativement faible. 

En plus d’éviter l’infiltration du pollen dans votre logement, ce geste simple vous évitera la rétention d’allergènes ainsi qu’une augmentation du taux d’humidité favorisant l'apparition de moisissures.

Astuce pratique : En hiver, pour ne pas perdre trop de chaleur, pensez à éteindre les radiateurs ou les convecteurs situés sous les fenêtres. 

Sécher son linge à l’intérieur 

Avec les beaux jours, il serait tentant de profiter du soleil pour faire sécher son linge à l’air libre. Mais les fibres du textile ont tendance à capter les pollens, que l’on ramène ensuite à l’intérieur de notre habitation. Pour cela, on évite d’éteindre son linge dans son jardin ou sur son balcon. 

Choisissez la pièce la moins humide et équipée si possible d’une VMC ou d’une fenêtre que vous pourrez laisser entrouverte. Ainsi, l’humidité pourra être évacuée et se faisant, l’air sera plus sain permettant d’éliminer poussières et acariens.

Retirer ses vêtements en rentrant chez soi 

Forcément, dès que l’on vient de l’extérieur, on ramène du pollen chez soi. Le réflexe à adopter est donc d’enlever ses vêtements en rentrant à son domicile. Attention toutefois à ne pas vous déshabiller dans la chambre pour éviter que le pollen ne s’accroche au linge de lit. Et avant de les remettre, pensez à les laver ou au moins, à les secouer par la fenêtre. 

Traiter sa literie régulièrement

Invisibles à l'œil nu, nombreux sont les acariens qui se trouvent dans nos draps et notre literie. Pour survivre, ils se nourrissent principalement de peaux mortes qui se détachent continuellement et naturellement de notre corps. Le lit constitue alors le nid idéal pour ces arachnides qui, appréciant la chaleur et l'humidité, peuvent se nourrir des squames de notre peau. Bien qu’ils soient microscopiques, les acariens sont responsables d’environ 45 % des allergies respiratoires et peuvent également provoquer des allergies cutanées et oculaires, comme la conjonctivite.

Pour venir à bout des acariens, il est nécessaire de laver sa literie (taies d’oreillers, draps, couvertures et couette) à l’eau chaude, à une température supérieure à 55° pour les éliminer efficacement. Un lavage régulier, idéalement chaque semaine, permettra de tuer les allergènes. Avant de procéder au nettoyage, vérifiez que votre linge de lit peut supporter des lavages en eau très chaude. 

Comment se protéger des allergies saisonnières naturellement ? 

Vous ne le savez peut-être pas, mais notre microbiote intestinal et nos allergies sont étroitement liés. Plus précisément, la flore intestinale joue un rôle majeur au sein de la réponse immunitaire. Elle possède une véritable fonction de barrière de protection qui va rendre l’intestin imperméable pour lutter contre les mauvaises bactéries. Le microbiote intestinal est donc un acteur clé de la santé, indispensable dans la maturation finale du système immunitaire. Prendre soin de son microbiote va ainsi permettre d’intervenir dans la production de lymphocytes, composantes essentielles de la réponse immunitaire. 

Bien qu’il soit peu évident, ce rapport entre microbiote et immunité laisse entrevoir plusieurs solutions naturelles à mettre en place, notamment dans notre alimentation.

Parmi les conseils nutritionnels anti-allergies, favoriser une alimentation riche en antioxydants en consommant des pommes avec la peau (bio), des oignons (crus ou cuits), du raisin et des baies rouges est particulièrement recommandé pour faire face aux allergies saisonnières. Ces aliments contiennent de la quercétine, antioxydant puissant, qui va jouer un rôle anti-inflammatoire lors des crises allergiques. En clair, en plus de soulager les maux propres à l’allergie (éternuements, nez qui coule, yeux qui brûlent, gorge irritée, ...), la quercétine va retarder la libération de l’histamine, à l'origine des réactions allergiques.

Aussi, faire le plein de vitamines vous aide à booster naturellement votre immunité et ainsi, aide à réduire les réactions allergiques. Et s’il y existe une vitamine que l’on attribue essentiellement au renfort des défenses immunitaires, c’est bien la vitamine D. Un apport adapté de cette vitamine permet d’assurer le bon fonctionnement du système immunitaire. Si la meilleure source de vitamine D reste le soleil, on la retrouve également dans les poissons gras comme le hareng, la truite et le saumon. Le lait de vache, le foie d’animaux et les jaunes d’oeufs constituent également une source importante de vitamine D.

Enfin, certaines plantes médicinales sont particulièrement efficaces contre les allergies saisonnières. Du plantain au périlla, en passant par le bourgeon de cassis, Louis Herboristerie sélectionne les meilleures références du marché pour se débarrasser une fois pour toutes des allergies.

Quelles solutions naturelles choisir sur le site de Louis-herboristerie ?

Pour affronter les manifestations de l’allergie saisonnière, Louis-herboristerie vous propose plusieurs solutions sous différentes formes, quelles que soient ses causes. Capsules d’huiles essentielles, sprays, gélules ou extraits de plantes et de bourgeons, les compléments alimentaires vous accompagnent pour retrouver une sensation de confort au quotidien.

  • Louis-herboristerie vous recommande Allergolys Bio - Allergies Extrait de plantes fraîches 50 ml - Herbiolys : 

Allergolys Bio sur le site de Louis-herboristerie

Fabriqué par le laboratoire Herbiolys, le complexe de plantes fraîches et de bourgeons est formulé pour combattre activement les allergies saisonnières. Il est recommandé de le consommer au printemps et au début de l’été afin d’être soulagé des désagréments liés aux allergies. Par ses propriétés sédatives et calmantes, cet élixir favorise l’élimination des toxines dans l’organisme pour gagner en confort et en répit ! 

Découvrez Allergolys Bio - Herbiolys sur le site de Louis-herboristerie

  • Louis-herboristerie vous recommande Phyt'allerg - Système immunitaire 40 gélules - Dietaroma : 

Phyt'allerg sur le site de Louis-herboristerie

Composées de 5 principes actifs puissants, les gélules Phyt’allerg du laboratoire Dietaroma sont de vraies alliées pour faire face aux changements de saisons et favoriser le bon fonctionnement du système immunitaire. Avec l’arrivée du printemps, réagissez et ayez le réflexe Phyt’allerg avec son complément alimentaire composé de plerasan, actif naturel breveté et documenté !

Découvrir Phyt’allerg - Dietaroma sur le site de Louis-herboristerie

  • Louis-herboristerie vous recommande Allargem Bio GC01 - 50 ml - Herbalgem :

Allargem bio GC01 sur le site de Louis-herboristerie

À base de bourgeons de cassis, de jeunes pousses de romarin et de propolis, le complément alimentaire Allargem se présente sous la forme liquide facilitant ainsi son utilisation. Si vous êtes sujet à des allergies saisonnières, ce mélange de gemmothérapie vous assurera une respiration aisée en libérant vos voies respiratoires, notamment en période d’inconfort.

Découvrir Allargem bio GC01 - 50 ml du laboratoire Herbalgem sur le site de Louis-herboristerie 

  • Louis-herboristerie vous recommande Allerg'aroma Bio - Allergies 40 capsules d'huiles essentielles - Salvia :

Allerg'aroma sur le site de Louis-herboristerie

La solution unique Allerg’aroma renferme toutes les vertus naturelles de la périlla, à la fois en huile essentielle et en huile végétale. Reconnue pour son pouvoir exceptionnel, cette plante s’impose un véritable bouclier naturel pour mieux supporter l’allergie du printemps (pollens, graminées), mais aussi les autres substances allergènes intérieures (poussières, acariens, poils d’animaux,...)

Découvrir Allerg’aroma Bio sur le site de Louis-herboristerie 

  • Louis-herboristerie vous recommande la Tisane respiration n°1 - Louis-herboristerie :

Tisane respiration n°1 sur le site de Louis-herboristerie

Découvrez la tisane respiration N°1 de Louis-herboristerie, cette dernière se compose de plantes ayant une action bénéfique sur les troubles allergiques (thym, ortie, cassis, camomille romaine et pissenlit). A raison de 1 cuillère à café par tasse d'eau bouillante et en infusion durant 10 minutes. Il est nécessaire de boire trois tasses par jour, avant les repas. 

Tisane respiration n°1 sur le site de Louis-herboristerie

PRUDENCE : En cas d'allergie à l'une de ces plantes ne pas consommer. En cas de grossesse, d'allaitement, de maladie chronique, de prise d'un traitement médicamenteux ainsi que pour les jeunes enfants il est impératif de demander l'avis d'un médecin. 

Où acheter des remèdes naturels pour lutter contre les allergies ?

Envie de soulager vos allergies saisonnières naturellement en utilisant le pouvoir des plantes ? Tous nos produits pour lutter contre les allergies sont disponibles sur notre site internet pour une livraison en quelques clics. Vous pouvez aussi nous retrouver dans notre boutique de Charleville-Mézières, située au 36 rue de la République. 

Découvrir la catégorie Allergies sur le site Louis-herboristerie 

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire

 (avec http://)