Louis-herboristerie.com utilise des cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d’intérêts. En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation des cookies sur ce site.

J'accepte

La ciste ladanifère, reine des anti-rides.

Publié le : 21/12/2013 09:53:15
Catégories : Les recettes

Les cistes appartiennent à la famille des Cistaceae, surtout répandue sur le pourtour méditerranéen. L’une des particularités des cistes est leur comportement face au feu : les graines sont en effet ignifugées et germent au contact du feu alors que le reste de la plante peut s’embraser spontanément au-delà d’une certaine température ambiante ! Surprenant non ?

On distingue 2 types d’espèces : les cistes à fleurs roses et celles à fleurs blanches. Celle qui nous intéresse en aromathérapie, la ciste ladanifère (Cistus ladaniferus), fait partie des espèces à fleurs blanches (cf photo jointe). L’huile essentielle obtenue à partir des rameaux est astringente, hémostatique, antivirale et cicatrisante : toutes ces propriétés la rendent indispensable pour les personnes voulant réaliser elles-mêmes leur crème anti-rides !

Voici d’ailleurs une petite recette à utiliser en crème de nuit pour limiter le vieillissement de la peau et la formation des rides :
- 10 gouttes d’huile végétale d’Argan (Argania spinosa).
- 1 goutte d’huile essentielle de Ciste ladanifère (Cistus ladaniferus).
- 1 goutte d’huile essentielle d’Immortelle (Helichrysum italicum).
- 1 goutte d’huile essentielle de Palmarosa (Cymbopogon martinii var motia).

L’Argan sert ici de support afin de diluer les huiles essentielles. Elle a été choisie car elle possède également des propriétés anti-âge (grâce à sa teneur élevée en vitamine E et en acide gras oméga 6 et 9).

L’Immortelle (également appelée Hélichryse italienne) est remarquable d’efficacité sur les rides et la couperose. Sachez également qu’elle est très utilisée sur les hématomes.

Pour assouplir la peau, j’ai choisi d’ajouter à ma recette 1 goutte d’huile essentielle de Palmarosa. Cette dernière peut aussi être appliquée sous les aisselles (1 goutte) pour sa propriété anti-transpirante. N’oublions pas que la ciste est également hémostatique et cicatrisante : une goutte sur un coton placé dans la narine stoppera le saignement de nez. Sur avis médical, elle peut également être prise en voie interne pour lutter contre les infections par exemple.

Retrouvez cette huile et beaucoup d’autres à l’herboristerie et sur le site : www.louis-herboristerie.com

Partager ce contenu