Offrir une carte cadeau   

L'herboristerie et les huiles essentielles en période de grippe

- Catégories : Les recettes

La grippe est une maladie virale fréquente et très contagieuse qui touche chaque année des millions de personnes à travers le monde. En plus des mesures d’hygiène préventive classiques en prévention, il existe de belles plantes réputées pour leurs propriétés médicinales qui vous aideront à combattre la grippe.

Anti-viral, sudorifique et anti-inflammatoire, le sureau (Sambucus nigra) est traditionnellement conseillé en cas de grippe et de refroidissement. On utilisera alors les fleurs, très fragiles, qui seront préparées à l’aide d’une courte infusion : 1 petite cuillère à café par tasse à boire plusieurs fois par jour. Cet arbuste n’a aucune contre-indications, profitez en !

La médecine traditionnelle chinoise fait la part belle, à juste titre, au gingembre (Zingiber officinale). Outre les propriétés digestive, apéritive et carminative, ce rhizome à la saveur piquante est conseillé durant les refroidissements grâce à ses propriétés antiseptique et fébrifuge. Une décoction est nécessaire pour extraire les principes actifs : laissez donc bouillir 5 grammes pour 3 tasses durant 10 minutes. N’hésitez pas à mettre quelques gouttes de citron et un peu de miel pour parfaire cette préparation.

Vous pouvez ajouter à cette décoction quelques grammes d’une autre plante réputée, à savoir la cannelle (Cinnamomum verum). Ce n’est pas un hasard si on la retrouve dans la composition du vin chaud, traditionnellement dégusté en période hivernale…

L’aromathérapie et les puissantes huiles essentielles viennent également à la rescousse des organismes grippés et affaiblis. J’en ai sélectionné trois : le ravintsara, l’eucalyptus radié et l’origan compact.

À ne pas confondre avec l’huile essentielle de ravensare (Ravensara aromatica), le ravintsara (Cinnamomum camphora – ct cinéole) est l’indispensable de l’hiver ! Excellente antivirale, l’huile essentielle extraite de cet arbre originaire de Madagascar sera prise par voie orale à raison de 2 gouttes 3 fois par jour diluées dans une cuillère de miel, à partir de 6 ans. Cette huile est également efficace en massage cutané, sur le plexus solaire et la colonne vertébrale, matin et soir.

Une très bonne association est possible avec l’huile essentielle d’eucalyptus radié (Eucalyptus radiata) : déposez autant de gouttes que le ravintsara sur votre cuillère de miel et n’hésitez pas à diffuser l’eucalyptus dans votre intérieur en période de grippe. Cette huile ne devra pas être utilisée durant la grossesse, l’allaitement et chez les enfants de moins de 6 ans.

L’origan compact (Origanum compactum) ne sera conseillé qu’en usage interne car il est dermocaustique. Antivirale et stimulante des défenses immunitaires, son huile essentielle (contre-indiquée en cas de grossesse, d’allaitement et chez l’enfant de moins de 6 ans) sera prise sur une cuillère de miel à raison de 2 gouttes 3 fois par jour. Il existe également des capsules d’origan, plus simples à utiliser !

Partager ce contenu

Ajouter un commentaire